« François Hollande n'a pas souhaité répondre aux questions des journalistes du Figaro » . C’est ce que révèle ce mardi Etienne Mougeotte , directeur de la rédaction du quotidien, en marge d’une interview de Marine Le Pen . Expliquant que le journal souhaitait « publier quatre grands entretiens avec François Bayrou, François Hollande, Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy » , il affirme que le candidat socialiste a décliné l’invitation.

Le principal intéressé s’en est expliqué sur le plateau d’I-Télé, avec Christophe Barbier : « Je donne des interviews à qui je veux et les titres du Figaro, ils les établissent comme ils l'entendent » . « Ils en ont parfaitement le droit, c'est la liberté de la presse » a-t-il affirmé, avant d’ajouter : « leur liberté doit être totale, et bien la mienne aussi » .

Le candidat socialiste a toutefois assuré qu’ il répondra « à tous les médias » s’il était présent au second tour , et a promis de tenir une « conférence de presse » « tous les six mois » s’il était élu , afin de « rendre compte de son action ».

Sources : Le Monde et Ozap

Partager sur Facebook
Tous les jours à 18h (pour se détendre avant de quitter son bureau)

Recevez gratuitement
par email
les 4 histoires
immanquables dont vous parlerez ce soir !
Je m'inscris