GIFS
13 partages

Le gorille, plus proche de l'homme qu'on ne le pensait

8 mars 2012 par Elsa Platiau
13 partages
Chimpanzé, orang-outan, bonobo et gorille. L'immense singe qui a prêté ses traits à King Kong était le seul des quatre "grands singes" à manquer à l'appel du séquençage de l'ADN. L'erreur a été réparée et a montré des résultats étonnants.

Son ADN enfin décrypté a permis aux biologistes et généticiens, dont les travaux ont été publiés dans Nature, de prouver que le gorille serait bien plus proche des hommes qu'on pouvait le penser. « Le génome des gorilles est important, car il nous éclaire sur l'époque où nos ancêtres ont divergé. Il nous permet aussi de découvrir les similitudes et les différences entre nos gènes et ceux du gorille, le plus grand des primates », explique Aylwyn Scally, un des auteurs de l’étude du Wellcome Trust Sanger Institute (Angleterre).

Près de 15% du génome humain serait même plus proche du grand singe noir que du chimpanzé (présenté comme le cousin le plus proche génétiquement de l'homme). Les chercheurs ont également remarqué que les Hommes et leur cousins hominidés partageaient un bon nombre de modifications génétiques parallèles. Par exemple au niveau de l'ouïe, ce qui remet clairement en question le postulat qui affirme que « l'évolution rapide des gènes de l'audition chez l'homme était liée à l'évolution du langage », explique Chris Tyler-Smith.

Au-delà de nous informer sur l'évolution humaine, cette recherche rappelle qu'il est important de conserver la diversité des espèces de la planète, qui ont encore beaucoup à nous apprendre.

Source : Science et Avenir

 

Votre réaction ?

Merci d'avoir donné votre émotion.

Découvrez tous les articles

Afficher les commentaires

Le dernier gif publié

Découvrir la gifothèque
Derniers articles