X
GIFS

MinuteBuzz recrute ! CDI et stages disponibles Voir les offres

X
30partages

Les Anonymous poursuivent leurs attaques après l’arrestation des LulzSec

30partages

Déjà fortement remonté après la fermeture de MegaUpload, Anonymous prend désormais fait et cause pour les siens. Au lendemain de l’arrestation de cinq membres du groupe de hackers LulzSec, le mouvement poursuit ses attaques. Contre le Vatican d’abord : mercredi après-midi, les hacktivistes ont frappé fort sur plusieurs sites de l’Etat pontifical. “Anonymous a décidé aujourd’hui d’assiéger votre site en réponse à la doctrine, aux liturgies et aux concepts absurdes et anachroniques que votre organisation à but lucratif (l’Eglise apostolique romaine) diffuse dans le monde entier” pouvait-on lire sur l’un des sites lié au mouvement.

En fin de journée, c’est le site de Panda Security qui a fait les frais d’Anonymous. La collaboration supposée de l’éditeur de logiciels avec le FBI pour interpeller les membres de LulzSec n’est pas étrangère à cette attaque. Panda security a ainsi vu les pages d’accueil de plusieurs de ses sites modifiées. Les adresses mail et les mots de passe de 114 employés de l’entreprise ont également été divulgués.

Si certains membres des LulzSec ont rejoint Anonymous, ils représentaient pourtant une minorité identifiable. Ainsi le compte Twitter d’Anonymous avait résumé : “LulzSec était un groupe, mais Anonymous est un mouvement. Les groupes vont et viennent, les idées restent”.

Source : Le Figaro

Votre réaction ? LOL 0 WIN 0 FAIL 0 CUTE 0 WTF 0 CHOC 0 OMG 0 HOT 0

Merci d'avoir donné votre émotion.

Découvrez tous les articles