30 partages

Vous étiez 284 279 lecteurs hier !

Partager

sur Google Plus

Partager

sur Twitter

Partager

sur Facebook

Marc Jacobs paye ses mannequins en vêtements

Hailey Hasbrook est une jeune mannequin de 17 ans qui a fait ses premiers pas dans le monde cruel du mannequinat lors de la dernière fashion week new yorkaise. Dans le milieu, on appelle ça une “new face” ou “fresh face”. Hailey a notamment travaillé avec Marc Jacobs pour qui elle a fait de nombreux essayages avant le défilé automne/hiver 2012-2013.

Sur Tumblr, la jeune fille tenait un journal de bord dans lequel elle racontait ses journées et ses longues heures de travail pour Marc Jacobs. La marque lui aurait ainsi demandé de revenir plusieurs fois, la gardant un soir jusqu’à 4h30. Et tout ça pour des vêtements. La jeune fille révèle en effet que Marc Jacobs paye ses mannequins “in trade”, c’est-à-dire en échange de vêtements et accessoires.

Le CFDA (Council of Fashion Designers of America) qui fait autorité en la matière aux États-Unis avait pourtant expressément demandé aux marques de ne pas employer de mannequins âgés de moins de 16 ans et de ne pas faire travailler les moins de 18 ans après minuit.

Sur Twitter, Marc Jacobs ne s’en cache pas et affirme “oui, les mannequins sont payés avec des vêtements. Si elles ne veulent pas travailler avec nous, rien ne les y obligent”. Il n’est pas rare que des mannequins travaillent “in trade” ou même gratuitement pour certains magazines ou créateurs, juste “pour la gloire”. En revanche, les séances d’essayage sont généralement payées et leur permettent de compenser pour les heures de travail qui ne le sont pas.

Face à la polémique créée autour de ses déclarations, la jeune Hailey a fait machine arrière. Elle a effacé son journal et l’a remplacé par un billet affirmant qu’elle avait adoré travailler pour Marc Jacobs, probablement de peur de ruiner sa carrière.

 

 

Sources : Fashionista / Jezebel

les innovations de demain