5134 partages

Vous étiez 291 492 lecteurs hier !

Partager

sur Google Plus

Partager

sur Twitter

Partager

sur Facebook

12124 vues

Des mamans mangent leur placenta

Une nouvelle tendance est apparue chez les femmes américaines qui viennent d’accoucher. Comme la plupart des espèces de mammifères, elles ont décidé de manger leur placenta après avoir donné naissance à leur enfant. Dans la nature, ingérer son placenta permet aux femelles de récupérer des protéines, du fer et d’autres oligoéléments et de pouvoir ainsi être plus rapidement en forme pour échapper à divers prédateurs. 

Le 31 mars dernier, Jennifer Hughes a mis au monde son premier bébé. Après l’accouchement, elle a tout simplement demandé à garder son placenta de 680 grammes. On aurait pu penser qu’elle allait l’enterrer (une coutume dans certaines cultures). Mais non ! Elle a décidé de le manger.

Jennifer Mayer, préparatrice professionnelle de placenta a aidé la jeune fille dans sa tâche. Son travail est de transformer les placentas en compléments alimentaires qui sont censés soulager la dépression post-accouchement, aider à la production de lait maternel, agir comme un tonifiant utérin et reconstituer les éléments nutritifs perdus pendant la grossesse. Elle a donc cuisiné la moitié du placenta de Jennifer Hughes selon une tradition chinoise et a fait sécher l’autre moitié. Cette dernière a même précisé qu’il s’agissait “du meilleur placenta avec lequel elle n’ait jamais travaillé”.

Le père a quant a lui affirmé “Ça a le même goût que la viande séchée. De la viande séchée fade et faisandée”.

Source : Atlantico

les innovations de demain