Il vaut mieux fumer que pratiquer le cunnilingus et la fellation

Lors d'une présentation à l' Assemblée annuelle de l'Association américaine pour la promotion de la science qui se réunissait ce week-end à Washignton, le Dr Maura Fillison a expliqué que les caresses bucco-sexuelles étaient plus dangereuses que le tabac . En effet, les personnes ayant des rapports buccogénitaux auraient "un risque de cancer oropharyngé 32 fois supérieur à celui du reste de la population, ce qui est nettement supérieur au danger représenté par le tabac, qui a seulement triplé" .

Les cancers oropharyngés ont progressé de 223% en 30 ans , et la plupart des patients avait des rapports buccogénitaux . De plus, les chercheurs ont remarqué que le risque était multiplié par huit lorsque le nombre de partenaires s'élèvait à six ou plus . Mais il ne faut pas trop s'affoler non plus. Pour le moment, il ne s'agit que d'observations " Nous ne pouvons pas démontrer avec certitude que certains comportements sexuels sont liés à un risque d'être infecté par des papillomavirus" mais le risque est suffisamment grand pour entreprendre des campagnes d'information .

Troquez la pipe contre la cigarette...

Source : Telegraph

Partager sur Facebook